Retour sur le séminaire de l'ObsCat

Le séminaire de l'ObsCat a réuni une trentaine de personnes le jeudi 07 octobre 2021 après-midi à la Capitainerie du port de Saint-Cyprien. 

 

 

 

 

L'évènement a été introduit par Jean Gauze, élu en charge de l’urbanisme à la mairie de Saint-Cyprien, et Edmond Jorda, élu référent ObsCat et en charge du littoral à PMM, maire de Sainte-Marie-la-Mer.

Ce nouveau format de diffusion des résultats de l'ObsCat a permis de réunir les partenaires ObsCat de l'unité sédimentaire du Roussillon : maîtres d'ouvrages, communes, experts, financeurs. Il avait pour ambition d’aborder simplement des questions scientifiques et de favoriser les échanges entre les maîtres d’ouvrages et les experts.

Le programme en deux temps a permis d'une part de partager les expertises et d'autre part d'échanger entre partenaires sur les retours d'expériences plus opérationnels. Ces rendez-vous de diffusion des connaissances permettent aux élus et techniciens des collectivités de s'approprier la culture du littoral, des risques côtiers et de l'adaptation au changement climatique. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trois exposés scientifiques ont été présentés par les experts référents de l'ObsCat faisant un focus sur une partie des expertises qu'ils réalisent.

Éric Palvadeau a expliqué comment le BRGM étudie les tempêtes et leurs effets par deux méthodes complémentaires.

- le suivi haute fréquence par caméra vidéo sur certains sites sensibles. Cette méthode permet de récolter des données pendant l'évènement météo-marin. Au Barcarès par exemple, la caméra permet de détecter la position du trait de côte et d'analyser l'évolution des tombolos (ces amas de sable entre le trait de côte et le brise-lame). A terme cet outil pourrait notamment servir à estimer la part de plage submergée lors des tempêtes.

- les mesures post-tempête sur toute l'unité sédimentaire (relief émergé et photographies aériennes). Ces levés sont déclenchés à la suite d'évènements majeurs de tempête (houle significative supérieure à 5 mètres), c'était le cas lors de la tempête du 01 Mars 2018 et celle du 23 janvier 2020 (Gloria). Ils permettent un relevé d'impacts morphologiques (déficit sédimentaire marquant, position de la laisse de mer, identification des brèches). 

Nicolas Robin a exposé l'étude des stocks sédimentaires au sein du système littoral. En complément des suivis réguliers mesurant l'altitude des plages, des dunes et des petits fonds marins, ces expertises permettent d'en déterminer la composition. L'intérêt est de pouvoir vérifier si ce relief est bien composé de sable ou si, au contraire, la roche mère est proche de la surface du sol, cela amène des informations indispensables en matière de résilience du littoral sableux. 

Hugues Heurtefeux et Alexian Ajas ont présenté leurs travaux sur l’évolution du trait de côte et les projections possibles. Les calculs et traitements réalisés à partir de données terrain et d'images satellites permettent d'obtenir un taux de d'évolution de la position du trait de côte. L'objectif est de réaliser une projection du trait de côte pour l’horizon 2050 sur l’ensemble de la côte sableuse catalane. 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans une seconde partie les communes et intercommunalités sont venues présenter des projets de gestion du littoral (illustrations Aurca) :

Sur le territoire de Perpignan Méditerranée Métropole, deux secteurs ont fait l'objet de présentations de techniques innovantes :

- La commune de Canet-en-Roussillon porte deux projets opérationnels sur le front de mer urbain s'inscrivant dans un cadre plus large de réaménagement. Les ouvrages expérimentaux mis en place (digues amovibles sur les accès) ou projetés (ouvrages de piégeage sableux en haut de plage) ont pour objectif d'éviter l'ensablement et la submersion de la promenade, d'améliorer la qualité paysagère du site, d'éviter les opérations de gestion saisonnière des sédiments sur la plage émergée. 

- Sur les points sensibles à la mobilité du trait de côte Perpignan Méditerranée Métropole projette l'installation d'ouvrages immergés ; sous forme de filets ou de modules imbriqués, l'objectif est d'atténuer les houles de tempêtes et de favoriser l'amas sableux dans les petits fonds marins. 

 

A l'échelle de la Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibéris, la compétence GEMAPI nouvellement acquise se développe autour d'une gestion alternative des plages grâce aux connaissances aquises via l'ObsCat. Pour l'heure, des mesures de gestion de la fréquentation ou de nettoyage raisonné des plages sont les orientations prises pour gérer le système sableux dans son ensemble.


Sur le territoire de la Communauté de Communes Sud Roussillon, en collaboration avec la commune de Saint-Cyprien, un vaste chantier de réaménagement du front de mer est en cours. Dans leurs réalisations passées autant que dans leur projet d'extension, les opérations portées ont pour ambition la réversibilité, l'accessibilité, la prévention des risques côtiers, la valorisation du paysage et des habitats naturels.

Sur l'ensemble du périmètre de l'ObsCat, soit de Leucate à Argelès-sur-Mer, les quatre maîtres d'ouvrages se fédèrent au-delà du développement de la connaisance. Ils ont dernièrement lancé une étude sur deux ans en collaboration avec le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) et l'ANEL (Association Nationale des Élus du Littoral) pour préfigurer leur stratégie d'adaptation face au changement climatique. Outil de gouvernance partagée à l'échelle de l'unité sédimentaire à l'horion 2050, ce projet a pour objectif de mobiliser les élus locaux dans la définition de leur projet territorial en souhaitant concilier attractivité économique, préservation des espaces naturels et équilibre social. 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Remerciements : Mairie et Capitainerie de Saint-Cyprien, Communauté de Communes Sud Roussillon, Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibéris, Perpignan Méditerranée Métropole, Ville de Leucate, Ville du Barcarès, Ville de Torreilles, Ville de Sainte-Marie-la-Mer, Ville de Canet-en-Roussillon, Ville d’Elne, Ville d'Argelès-sur-Mer, BRGM, Université de Perpignan Via Domitia, EID-Méditerranée, Parc naturel marin du golfe du Lion, Région Occitanie, Agence de l’Eau RMC, Agence d’urbanisme catalane. 

Evènement organisé avec le concours financier de l'Agence de l'Eau RMC.