La campagne photogrammétrique de l'Automne 2019 entre le Racou et Cap Leucate

Cet automne le choix d'une campagne photogrammétrique a été fait pour récolter des données topographiques sur l'unité sédimentaire du Roussillon. A partir du printemps 2020, le rythme habituel des campagnes de mesures fines reprendra.

 

 

 


Pour rappel, la photogrammétrie est une technique optique qui permet de mesurer l'altimétrie du sol ou du sursol le cas échant (sommet de la végétation par exemple) grâce à la multiplication des prises de vue d'une part et, d'autre part, la mise en place préalable de cibles géoréférencées au sol (point de contrôle). La photogrammétrie permet de détecter les points homologues, de construire un nuage de points en 3D et de produire une orthophoto (photographie aérienne géoréférencée). Même si le temps de post-traitement à l'ordinateur est long, l'avantage essentiel de cette technique est le gain de temps d'acquisition sur le terrain pour les opérateurs. Voir l'article complet au sujet de la technique de photogrammétrie

Le dernier survol a donc eu lieu à la fin du mois de Novembre, quand les conditions météorologiques le permettaient. Comme d'hbitude, le vol a été organisé à partir de l'aérodrome de Torreilles mais, cette fois, en utilisant un avion ULM. Au prélable un travail de repérage sur le terrain a été nécessaire, vous apercevrez peut être des cibles temporaires ou fixes sur le littoral entre Leucate et Argelès-sur-Mer.

Les données récoltées vont pemettre de comparer la topographie (altitude du relief terrestre et position du trait de côte) aux données antérieures et ainsi apporter des informations quantitatives supplémentaires entre Canet-en-Roussillon et Leucate et inédites pour la partie Sud de l'unité, entre Argelès-sur-Mer et Canet-en-Roussillon. 

Tous les résultats des expertises de l'ObsCat sont disponibles dans la rubrique dédiée.